Ce cours vise à questionner l’existence d’espaces politiques (au sens d’espaces de représentation et d’espaces d’action publique) à l’échelle infranationale, en s’attachant spécifiquement au cas français. Dans cette optique, une première partie présente les institutions politico-administratives locales, leur construction historique, leurs évolutions récentes et les projets de réforme les concernant (évolution des compétences et des moyens des collectivités territoriales, réforme de l’Etat et des administrations déconcentrées, (re)découpages territoriaux). La deuxième partie porte sur les logiques de construction de l’action publique à l’échelle infranationale. Elle analyse notamment le rôle des collectivités territoriales et de l’Etat dans la définition et la prise en charge des problèmes publics mais, au-delà, le cours s’intéresse aux acteurs et aux processus de fabrique de l’action publique locale. Il s’agit donc de se demander par qui et selon quelles logiques sont élaborées et mises en œuvre les politiques territoriales, qui ne peuvent être analysées sans les inscrire dans un cadre national et des mouvements transnationaux. Ce faisant, même si le cours est construit autour de la présentation des institutions politico-administratives locales françaises, il interroge plus largement la dimension locale de la politique et de l’action publique.